Vous êtes ici

Articles en Ligne

Avant-propos

Un intérêt récent pour les symptômes nocturnes et du petit matin se fait jour dans le domaine de la BPCO. Cet intérêt découle notamment de la constatation d’un certain degré de variabilité des symptômes au cours du nycthémère, chez une partie des malades. Lorsqu’une telle variabilité est présente, les symptômes (ou quelques-uns d’entre eux) tendent à prédominer plus volontiers le matin.

Variabilité des symptômes chez les patients atteints de BPCO

La définition de la bronchopneumopathie obstructive (BPCO) repose sur l’existence d’une obstruction bronchique permanente, peu ou pas réversible, dont l’aggravation est habituellement progressive, suggérant l’absence de variabilité. Au contraire, la notion de variabilité est habituellement associée à l’asthme qui est défini par la variabilité des symptômes et de l’obstruction bronchique.

Variabilité des symptômes de la BPCO : la variabilité du « stimulus »

La dyspnée est l’expression sensorielle et affective de la perception par le cerveau d’un déséquilibre entre les signaux reçus en provenance du système respiratoire (signaux « chimiques », liés aux échanges gazeux ; signaux « mécaniques », liés aux mouvements de la cage thoracique et des poumons) et l’effi cience de la commande ventilatoire produite en retour (notion de couplage neuromécanique respiratoire).

BPCO, respiration et sommeil

La dépression de l’activité cérébrale corticale, la diminution de la chémosensibilité et l’augmentation des résistances des voies aériennes supérieures sont autant de modifi cations physiologiques respiratoires lors de l’endormissement, exposant particulièrement le sujet atteint de BPCO à l’hypoventilation alvéolaire et aux désaturations nocturnes.

BPCO, nuit et sexualité

Les troubles sexuels chez les patients BPCO sont très peu abordés en pratique médicale courante mais également dans les études scientifi ques alors que ceux-ci concernent environ 75 % des patients. L’origine de la dysfonction sexuelle des patients BPCO est probablement multiple avec comme spécificités la toxicité au tabac, l’hypoxie chronique et la dyspnée.

BPCO et activité du petit matin

La BPCO est une maladie respiratoire caractérisée par une limitation du débit expiratoire non complètement réversible, un remaniement des voies aériennes et plusieurs conséquences métaboliques d’une infl ammation systémique de bas grade.