Vous êtes ici

BPCO et activité du petit matin

D. Piperno,*, M. Decavèle

Facteurs étiologiques, hypothèses physiopathologiques


Par analogie aux phénomènes rencontrés dans l’asthme, la littérature fait état d’un bon nombre de travaux mettant en évidence une variabilité des débits expiratoires chez le sujet sain, le fumeur et le sujet atteint de BPCO au cours de la journée [7-12], atteignant approximativement leur maximum l’après-midi et leur minimum le matin [7,8]. Ces données pourraient potentiellement expliquer l’aggravation des symptômes et notamment l’accentuation de la dyspnée au petit matin. Mais dans la plupart des études, la variabilité de perception des symptômes, la capacité à l’exercice ou la qualité de vie, et plus spécifi quement l’aggravation clinique matinale [2] apparaissent assez mal corrélées au niveau d’obstruction bronchique et à la sévérité de la BPCO [13,14].

Par ailleurs, l’ensemble des modifi cations ventilatoires physiologiques induites pendant le sommeil, avec notamment la diminution de la ventilation alvéolaire, pourrait participer à la détérioration clinique observée au réveil. De plus la diminution de la toux et l’accumulation des sécrétions bronchiques la nuit pourraient expliquer le surcroît d’expectoration au réveil. La grande prévalence des symptômes anxio-dépressifs au cours de la BPCO pourrait être à l’origine d’altération de la qualité du sommeil, de réveils matinaux précoces et d’une fatigue matinale excessive. Enfi n de manière plus pragmatique, le matin pourrait être la période la plus symptomatique chez les sujets BPCO car il correspond à la période la plus active chez ces sujets et tout particulièrement chez les BPCO sévères [6].

Auteurs correspondants


*Auteurs correspondants.
Adresses e- mail : dpiperno@centremedicalparot.fr (D. Piperno).

Auteurs


D. Piperno1,*, M. Decavèle2

1Centre médical Parot, 54 rue Duquesne 69006 Lyon, France
2DES pneumologie Ile-de-France, DESC réanimation médicale ; Service de pneumologie et réanimation, Groupe hospitalier Pitié-Salpêtrière, 47-83 boulevard de l’Hôpital, 75013 Paris, France

Liens d'intérêts


  • D. Piperno : AstraZeneca, Almirall, Boehringer-Ingelheim, Chiesi, GSK.
  • M. Decavèle a déclaré n’avoir aucun lien d’intérêts pour cet article.