Vous êtes ici

BPCO et activité du petit matin

D. Piperno,*, M. Decavèle

Conclusion


L’ensemble de ces résultats suggère que les symptômes matinaux chez les BPCO sévères peuvent être améliorés par les traitements conventionnels de la BPCO basés sur les recommandations actuelles. Le recueil des symptômes matinaux apporte un indicateur clinique simple très utile pour l’appréciation du contrôle de la maladie et défi nir le moment optimal pour la prise des traitements. Le développement de nouveaux outils de mesure basés sur le ressenti des patients pourrait permettre le développement de nouveaux objectifs et de nouvelles interventions thérapeutiques. Plus qu’une amélioration fonctionnelle respiratoire, la diminution de la variabilité circadienne avec un contrôle des symptômes matinaux pourrait, chez le sujet BPCO sévère, apporter au patient une partie du bénéfi ce clinique espéré, permettant de passer d’une maladie invalidante parfois mortelle à une maladie chronique sans handicap majeur.

Auteurs correspondants


*Auteurs correspondants.
Adresses e- mail : dpiperno@centremedicalparot.fr (D. Piperno).

Auteurs


D. Piperno1,*, M. Decavèle2

1Centre médical Parot, 54 rue Duquesne 69006 Lyon, France
2DES pneumologie Ile-de-France, DESC réanimation médicale ; Service de pneumologie et réanimation, Groupe hospitalier Pitié-Salpêtrière, 47-83 boulevard de l’Hôpital, 75013 Paris, France

Liens d'intérêts


  • D. Piperno : AstraZeneca, Almirall, Boehringer-Ingelheim, Chiesi, GSK.
  • M. Decavèle a déclaré n’avoir aucun lien d’intérêts pour cet article.