Vous êtes ici

BPCO, respiration et sommeil

F. Chabot,*, T. Perez,*, M. Decavèle

Aspects polysomnographiques


Dans l’étude de Cormick en 1986 [44], une polysomnographie était réalisée chez 16 malades et objectivait chez ces patients ayant une BPCO sévère une diminution signifi cative du temps de sommeil total, du temps de sommeil paradoxal et du temps de veille intra-sommeil comparée aux deux groupes contrôles. Il existait même une corrélation entre l’index d’éveil et les NOD. Sur le large effectif de patients de la cohorte SHHS, la diminution du VEMS apparaît dans un sous-groupe de malades BPCO (976 patients avec IAH < 15) corrélée statistiquement à la baisse du temps total de sommeil (5,94 pour le quartile haut du VEMS versus 5,74 h pour le quartile bas du VEMS ; p = 0,04), de l’effi cacité du sommeil et du temps de sommeil paradoxal (19,7 % quartile haut du VEMS vs 18,6 % pour le quartile bas de VEMS ; p = 0,02) mais sans signifi cativité clinique [11].

Auteurs correspondants


*Auteurs correspondants.
Adresses e- mail : f.chabot@chu-nancy.fr (F. Chabot) ; tperez@chru-lille.fr. (T. Perez).

Auteurs


F. Chabot1,*, T. Perez2,*, M. Decavèle3

1Département de pneumologie, CHU Nancy, hôpitaux de Brabois, rue du Morvan, 54500 Vandoeuvre-Lès-Nancy, France
2Clinique des maladies respiratoires, Centre de compétence des maladies pulmonaires rares, hôpital Calmette, Université Lille-Nord de France, boulevard du Professeur-Jules-Leclercq, CHRU Lille, 59037 Lille Cedex, France
3Pneumologie Ile-de-France, DESC réanimation médicale ; Service de pneumologie et réanimation, Groupe hospitalier Pitié-Salpêtrière, 47-83 boulevard de l’Hôpital, 75013 Paris, France

Liens d'intérêts


  • F. Chabot : Au cours des cinq dernières années, F. Chabot a perçu des honoraires ou fi nancements pour participation à des congrès (laboratoires Boehringer-Ingelheim, Chiesi, GSK, Novartis), actions de formation (laboratoires AstraZeneca, Boehringer-Ingelheim, Chiesi, GSK), participations à des groupes d’experts (laboratoires Almirall , Boehringer-Ingelheim, Chiesi).
  • T. Perez : Au cours des 5 dernières années T. Perez a perçu des fi nancements pour participation à des congrès par les laboratoires Novartis, Boehringer Ingelheim, Takeda, Chiesi. Il a participé à des groupes d’experts pour les laboratoires Novartis, Pierre Fabre, Takeda, Almirall, Chiesi et a été investigateur d’études cliniques promues par les laboratoires Novartis, Pierre Fabre et Almirall.
  • M. Decavèle a déclaré n’avoir aucun lien d’intérêts pour cet article.