Vous êtes ici

Variabilité des symptômes de la BPCO : la variabilité du « stimulus »

T. Similowski,*, M. Decavèle

Cette complexité multidimensionnelle est source de variabilité extrinsèque


Que ce soit à travers une approche neurophysiologique ou une autre plus cognitivo-comportementale, la dyspnée apparaît comme l’expression fonctionnelle du déséquilibre d’un système multidimensionnel complexe physiologiquement variable. La multiplicité des afférences sensorielles régulant la ventilation, la diversité des mécanorécepteurs, les disparités dans les modifi cations de chémosensibilité, le niveau de conditionnement, la pluralité des données anthropométriques, les variétés d’atteintes lésionnelles d’organes (charge résistive) ou les simples différences de personnalité sont autant d’éléments, potentiellement source de variabilité intra- et interindividuelle de la dyspnée. Un poids important est donné au fi ltre cognitivo- émotionnel dans la genèse de la variabilité des symptômes car le niveau socioculturel, la mémoire, l’humeur ou l’histoire personnelle sont autant de variables cognitives rendant la dyspnée diffi cilement prévisible à l’échelon individuel.

Auteurs correspondants


*Auteur correspondant.
Adresse e- mail : thomas.similowski@psl.aphp.fr (T. Similowski).

Auteurs


T. Similowski1,*, M. Decavèle2

1Service de pneumologie et réanimation médicale, Groupe hospitalier Pitié-Salpêtrière Charles Foix ; ER 10 UPMC Neurophysiologie respiratoire expérimentale et clinique ; Université Paris 6, Pierre-et-Marie-Curie Paris, France
2DES pneumologie Ile-de-France, DESC réanimation médicale ; Service de pneumologie et réanimation, Groupe hospitalier Pitié-Salpêtrière, 47-83 boulevard de l’Hôpital, 75013 Paris, France

Liens d'intérêts


  • T. Similowski a perçu de la part d’Almirall France une rémunération pour la préparation du séminaire duquel cet article est dérivé et sa participation à ce séminaire. Il a été rémunéré par ailleurs par Almirall France pour sa participation à un comité d’experts constitué à propos du bromure d’aclidinium (Eklira®), et en tant que conseiller scientifi que indépendamment de ce groupe d’experts. Il a participé à une réunion internationale organisée par Almirall Corporate. Par ailleurs, il a perçu au cours des cinq dernières années des honoraires ou fi nancements pour participation à des congrès, communications, actions de formation et de conseil, des groupes d’experts, travaux de recherche, de la part des laboratoires/entreprises AstraZeneca France, AstraZeneca Corporate, Boehringer- Ingelheim France, GlaxoSmithKline France, Medapharma, Menarini, MSD France, Novartis Pharma France, Novartis Corporate, Pierre Fabre, Pfi zer France. M.
  • Decavèle a declaré n’avoir aucun lien d’intérêts pour cet article.